Accueil  /  Actualités   /  Tadao Ando, l’architecte autodidacte

Tadao Ando n’a pas eu la chance d’étudier l’architecture sur les bancs de l’université car ses parents n’en avaient pas les moyens. Sans la moindre connaissance ni réseau, il a dévoré tous les livres d’architecture qu’il trouvait, et beaucoup appris dans la rue auprès des artisans de son village. Aujourd’hui célébré au Japon comme un « trésor national », il est le seul architecte à avoir reçu les quatre prix les plus prestigieux de sa discipline : le Prizker, le Carlsberg, le Praemium Imperiale et le prix Kyoto.

Dévoilant cinquante projets majeurs, illustrés par cent quatre-vingts dessins, soixante-dix maquettes originales et de nombreux diaporamas, la rétrospective que le centre Pompidou consacre à Tadao Ando retrace les différentes périodes de sa carrière d’architecte et met en lumière ses réalisations déterminantes, depuis la Maison Azuma à Sumiyoshi (1976) jusqu’à la Bourse de commerce à Paris (automne 2019).

L’exposition interroge les principes de la création de l’architecte japonais comme son usage du béton lisse, la prééminence donnée aux volumes géométriques simples, l’intégration des éléments naturels, tels que la lumière ou l’eau, dans ses dispositifs spatiaux, ou encore l’importance qu’il accorde à l’intensité de l’expérience corporelle générée par son architecture.

INFOS PRATIQUES

Du 10 octobre au 31 décembre 2018
Exposition ouverte de 11h à 21h tous les jours, sauf le mardi.
Commissaire de l’exposition : Frédéric Migayrou. Commissaire associée : Yuki Yoshikawa. Scénographie : Tadao Ando Architect & Associates. Architecte/scénographe : Laurence Le Bris.

Centre Pompidou | Place Georges-Pompidou | 75004 Paris

+ d’infos

ARTBOOKS PROPOSE…

ANDO

Cette introduction synthétique explore son style unique, mêlant sérénité typiquement japonaise et modernisme fascinant, appliqué notamment à des résidences privées, des églises, des magasins de mode, des musées.

Musée Préfectoral d’art de Hyogo – 2002

X